Retour

Demeyere Design

En étroite collaboration avec des designers renommés

Demeyere série Industry

Outre les technologies appropriées et novatrices, Demeyere attache beaucoup d’importance à l’aspect esthétique de ses produits. Une batterie de cuisine n’a pas seulement pour but d’être performante, elle doit aussi être attractive et décorative, aussi bien à table que dans la cuisine. C’est dans cette optique, que Demeyere a étroitement collaboré avec des designers renommés nationaux et internationaux durant ces dernières années. Le résultat s’est traduit par des batteries de cuisine élégantes et stylées dont la haute qualité n’est plus à démontrer.


Demeyere John Pawson

L'architecte anglais renommé John Pawson

Depuis plus de 25 ans John Pawson a dessiné des bâtiments et des objets, réalisant des projets sur quatre continents pour un vaste éventail de clients et couvrant une multitude de projets d’ampleurs différentes. Dès ses débuts son architecture se rapproche du mouvement d’art Minimalisme. Plus simple est de le caractériser comme ayant une attitude tournée vers l’espace, la lumière et les proportions. John Pawson a vécu son enfance dans le Yorkshire, dans le nord de l’Angleterre, avec ses quatre soeurs aînées. A la fin de ses études il travaille dans l’entreprise de textile de ses parents, avant de déménager pour le Japon où il reste quatre ans, enseignant l’anglais et voyageant dans le pays, finissant à Tokyo où il visite le studio du dessinateur japonais, Shiro Kuramata. Il s’inscrit à l’AA "Architectural Association” peu de temps après son retour à Londres, mais repart après une courte période d’études pour exécuter ses premiers projets. Bien que son oeuvre soit souvent décrite comme étant abstraite, elle est rigoureusement fondée sur la compréhension "précise” de la vie quotidienne. Qu’il s’agisse d’une maison, un magasin, une galerie, un pont, un couvent ou une casserole, pour John Pawson le défi fondamental est toujours le même : comment les hommes, espaces et objets peuvent être mis en harmonie.

L’oeuvre

La carrière de John Pawson commence doucement au début des années 1980, avec une série de petits projets domestiques et d‘espaces de galerie, comprenant un tout petit appartement pour l’écrivain Bruce Chatwin. Le contraste de ses dessins réduits avec les tendances esthétiques de l’époque était prononcé : il y avait ici une oeuvre dont les racines se trouvaient dans les expressions successives de simplicité qui ont toujours formé une partie des traditions orientales et occidentales. Au milieu des années 1990 le caractère de l’oeuvre de John Pawson change pour toujours suite à deux commissions commerciales cruciales : pour la Cathay Pacific Wing de l’aéroport Chek Lap Kok à Hong Kong et pour le premier magasin Calvin Klein à Manhattan. En 2004, son approche du design pendant longtemps nommé monastique culmine dans la consécration d’un nouveau monastère en Boheme pour une communauté de moines Trappistes Cisterciens. Deux ans après, un pont sur le lac était ouvert au public dans les Royal Botanic Gardens Kew à Londres. Les maisons et les objets d’intérieur restent le coeur de son oeuvre, dans des environnements très divers, comme la Suède rurale, le Tokyo urbain et le centre de Los Angeles. Sa maison à Londres – lieu où la plupart des photographies de ce livre ont été réalisées – illustre parfaitement sa conviction que l’espace domestique peut être formé sans compromis afin de refléter et supporter les rituels de la vie quotidienne.

Demeyere John Pawson

Le coeur de la maison La poêle

"Un directeur de musée à dit une fois parlant de mon oeuvre, "tout commence par la cuisine”. Ce qu’il voulait dire est que les maisons forment le coeur de mon oeuvre et les cuisines forment le coeur des maisons. Ma collaboration avec Demeyere commençait par l’idée de munir cet espace important quotidien avec un set d’ustensiles de base combinant une sophistication fonctionnelle avec les plus hautes valeurs de design. Une poêle peut sembler être un objet simple à dessiner, mais en réalité les petites choses ne sont pas toujours sans complexités. L’association des formes et fonctions doit être sans couture. Il serait inutile par exemple de trouver le profil parfait si le bord ne peut bien verser. A cet égard, le confort visuel perdrait sa valeur si la poêle ne se tenait bien en main. Je savais que je pouvais laisser les caractéristiques plus techniques à l’équipe de Demeyere. Mes efforts se sont concentrés sur la forme du récipient ainsi que sur le détail et l’angle de l’union entre le corps et la poignée. Le but était de dessiner un objet qui était différent, mais "adapté”, aussi bien sur la cuisinière que sur la table – moderne, mais pas "à la mode” qui risquerait vite de perdre de sa fraîcheur.”

Découvrez la série John Pawson for Demeyere


Designer Nedda El-Asmar

Designer belge Nedda El-Asmar

Nedda El-Asmar a étudié la création joaillière et l’orfèvrerie à l’Académie royale des beaux-arts d’Anvers et au Royal College of Art de Londres. Depuis mars 2008, elle travaille en collaboration avec le créateur Erik Indekeu. Ils travaillent notamment pour Hermès, Puiforcat, Eternum, Gense, Villeroy & Boch, Robbe & Berking et Carl Mertens.
Nedda a déjà reçu une multitude de récompenses pour ses créations. En 2007, elle a obtenu le prix Henry van de Velde qui récompense les jeunes talents et a été nommée Designer belge de l’année. En 2009, elle a été nominée deux fois pour les Talents du Luxe et elle a obtenu le prestigieux prix culturel ‘Vlaanderen voor Vormgeving’. Depuis 2007, Nedda enseigne à l’Académie royale des beaux-arts d’Anvers.